Collectif Lithos

Le collectif LITHOS

Adèle Dupret

J’ai une formation en sculpture à La Cambre et en musique dans différentes académies. J’ai découvert la musique de pierre à l'AKDT. Dans mon travail de sculpture, la matière occupe une place centrale. C'est à partir d'elle que se construisent les formes. Le lien au corps est primordial: ce qu'il peut toucher, sentir, entendre et intérioriser.

En musique, j’aime provoquer des contrastes de rythme et d'intensité, chercher des textures sonores qui s'opposent, se prolongent ou se répondent. Outre le plaisir de faire chanter la pierre, le projet musical de Lithos est un travail d'écoute collective qui demande une présence totale à chaque instant.

Dominique Gallez

Je suis physicienne de formation et en perpétuelle recherche, notamment sur les phénomènes acoustiques. J’ai découvert la musicalité des pierres lors de stages à l’AKDT et je n’ai pas fini d’en explorer les possibilités sonores et rythmiques.

Par ailleurs j’ai étudié la sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Boitsfort, en privilégiant les matériaux naturels.

Florence Fréson

Sculpteur. Après une licence en histoire de l’art, je décide d’approfondir le questionnementpar la pratique de la sculpture. Et depuis, le chant de la pierre ne cesse de répondre à l’outil pour enfin vibrer et résonner en réponse aux stimulations de la main !

Après les stages "Sculpture et pierres sonores" donnés à l’AKDT, les recherches sur la musicalité des pierres se prolongent régulièrement dans mon atelier, notamment lors des répétitions du collectif LITHOS.

Plus d’info sur art-info.be

Jacques Vos

Je me suis initié à la sculpture à l'école des Métiers d'Art du Hainaut, et par divers stages à l'Académie d' Eté de Libramont : Florence Fréson, Paty Sonville, Bob Verschueren, Bob Van Der Auwera ...

Premières pratiques et émotions musicales grâce au stage "Pierres sonores" animé par Florence Fréson et Tony Di Napoli.

Je commence alors à réaliser que musique et arts plastiques, durable et éphémère ne sont pas antinomiques.

Un vieux rêve commence à se matérialiser...

Jean-Bernard Rauzer

Je suis designer sonore, ingénieur du son et formateur.

Je réalise également des reportages radio pour "Le Monde est un Village" et je joue d'instruments particuliers, tels que le hang et le sensula.

Lors d'un stage à l'AKDT en 2011, j'ai découvert le chant des pierres et depuis, j'ai craqué: j'ai rejoint le collectif LITHOS.

Plus d'infos sur http://soundorigin.be/

https://vimeo.com/channels/soundorigin

Laurence Van Nypelseer

Mathématicienne, j’ai découvert la sculpture à l’académie de Boitsfort, puis à Braine l’Alleud et à Etterbeek. J’ai participé à de nombreux stages en arts plastiques en Belgique et à l’étranger. Fascinée par le son, organique et profond, qui émerge de la pierre, j’aime les possibilités de jouer sans contrainte, de produire et sculpter une matière sonore et visuelle, d’entrer dans un champ d’échange et de liberté.

Je réalise une performance « Révéler les ondes qui parcourent la pierre – danse de l’eau, du sable, du sel et des billes d’acier » dans le cadre de concerts Lithos.

Marianne Lemaire

Plasticienne. Forte imprégnation de la nature.

Rencontres artistiques majeures : à La Cambre, Gustave Marchoul, graveur ; à l’AKDT depuis 1998, Florence Fréson, sculpteur-atelier pierre et en 2008 Tony Di Napoli, pierres sonores.

En 2009, je compose à Labo#7 sous la direction de Paula Defresne une pièce pour lithophone et alto en inventant une écriture plastique, puis interprète à Paris une œuvre de et avec Elisa Robin. « L’Art est le langage de ce qui n’est pas encore exprimé ».

Plus d’info sur art-info.be

Philippe Thomas

Ingénieur dans la sidérurgie, je m’intéresse aux propriétés et au travail des matériaux bruts, métal et pierre. Je rencontre par hasard, à l’AKDT en 2011, la musique sur pierre qui fait écho à ma curiosité pour les mathématiques et à mon goût pour l’expérimentation.

Vivant dans le Condroz hutois, pays de carrières, je pratique aussi la sculpture à l’Atelier des Avins.

Philippe Vannieuwerburgh

Observer, analyser une matière ou un objet pour prendre le plaisir de les sortir de leurs sentiers battus, un thème qui me passionne depuis toujours.

Lors d’un stage à l’AKDT, je découvre dans les pierres chantantes un nouveau terrain de jeu. J’apprends sur le tas mes premiers rudiments de musique et je m’emballe tant pour le matériau que pour l’improvisation musicale, ce travail en harmonie entre création individuelle et collective.